On prétendait que son rire particulièrement sonore, faisait à chaque fois chuter une pierre du donjon. Je me souviens surtout qu’il fallait ruser pour aller jouer dans la haute-cour du château sans se faire prendre, sinon c’était un autre cri qui résonnait !

Patriarche de la troisième génération familiale à occuper la ferme castrale, Georges Volders était pourtant de ces grands chênes bien ancrés dans le sol mais extrêmement accueillant. Sa mémoire était prodigieuse et son vécu, une page d’histoire passionnante.

Il s’en est allé rejoindre son épouse Nicole et notre pauvre Guy-Guy.

Tot passe so l'tére ! tot passe ! Lès plaîsîrs, lès grandeûrs, Lès-omes tot come leûs-oûves ...

Le faire-part

newDécouvrez la mise à jour générale du site
Parcourez les nouveaux chapitres sur notamment l'école communale de Saive, la Haute Saive, la ferme du Pihot et sa voisine du Petit Pihot. Les pages sur l'histoire du village et du vieux château ainsi que sa nouvelle maquette ont également été réécrites et développées. De nouvelles illustrations provenant de recherches récentes actualisent ou complètent un grand nombre de sujets présentés ici.

Remerciements à Serge Piraux, Edith Neicken, Marie Leclercq, Nicole Ruwet, Bernadette Mouchette, Micheline Demars-Housset et Marie-Paule Diesbecq pour leur contribution à ce travail passionnant.

      Histoire du village

 Ferme du Pihot

Un commentaire, une suggestion, une contribution ? info@saive.be

firefox
ENGLISH
firefox
NEDERLANDS
firefox
DEUTSCH
firefox
WALLON